| Quality-review

Le Pico-Falcon, un mini hélicoptère télécommandé qui se faufile dans le moindre recoin

Les capteurs gyro d’angle et de vitesse haute performance et le birotor contrarotatif confèrent au Pico-Falcon une grande stabilité de vol.

Le mini hélicoptère le plus petit au monde, avec une taille de 59 mm et un poids de 9 g. Les adultes en sont fous…

Un hélicoptère si petit qu’il tient sur le bout du doigt. Moi qui croyais que c’était une maquette, quelle ne fut pas ma surprise quand je l’ai vu décoller ! Utilisée avec adresse, sa télécommande permet d’effectuer à loisir montées et descentes, rotations et virages à gauche et à droite, mouvements avant et arrière : tout le réalisme d’un véritable hélicoptère dans un modèle réduit.
Le Pico-Falcon, un mini hélicoptère radioguidé commercialisé par le fabricant de jouets CCP, mesure 58,5 mm pour un poids de 9 g. C’est le plus petit hélicoptère au monde, une performance enregistrée au Livre Guinness des records.
L’hélicoptère et la télécommande communiquent par infrarouge avec une portée maximale de 5 m en intérieur. Son prix est raisonnable, de l’ordre de 5 480 yens pour le Pico complet avec télécommande.
Pourquoi développer un mini hélicoptère ? Quand CCP a lancé le premier mini hélicoptère d’intérieur, en 2006, des contrefaçons de mauvaise facture ont été produites en quantité à l’étranger. Ces imitations, peu robustes, ont injustement donné aux mini hélicoptères la réputation de jouets qui cassent tout de suite.
« On était vexés. L’équipe de développement a alors déployé des trésors d’inventivité pour balayer cette réputation et fabriquer un hélicoptère radioguidé qui soit encore plus petit, encore plus solide.
C’est ainsi qu’on a mis sur le marché en 2013 le Nano Falcon, le prédécesseur du Pico-Falcon, qui fait 81 mm », dit Kiyoko Hayasaki, du service des relations publiques de la firme.
Dans un secteur où la vente de 30 000 exemplaires est considérée comme un succès commercial, environ 150 000 Nano Falcon ont été écoulés dans les 9 mois suivant leur mise sur le marché. Puis vint le Pico-Falcon, 30% plus petit que son prédécesseur : le nombre de ses composants a été réduit, et certains, comme les cartes électroniques, ont été miniaturisés.
D’après le responsable de la planification et du développement, Shogo Matsuda, « les hélices et les patins du fuselage sont faits dans un matériau flexible qui permet non seulement d’alléger le tout mais également d’absorber les chocs en cas de collision. Cela a permis de le rendre plus robuste ».



Disponible en 3 coloris. Le Pico est équipé de piles qui peuvent être rechargées à l’aide du chargeur inclus dans la télécommande. Autonomie de vol d’environ 4 mn pour 30 mn de charge.

Des astuces ludiques

Tout a été fait pour rendre le Pico-Falcon plus petit et plus solide, mais également plus ludique. Prenons sa boîte de transport, la Pico-Box : c’est une boîte à outils compacte qui, une fois ouverte, révèle hélicoptère, télécommande, piles ou encore tournevis. Couvercle fermé, elle se transforme en hélipad. L’avant de l’hélicoptère est équipé d’une LED blanche qui peut être allumée ou éteinte pendant le vol, comme un véritable hélicoptère ! Trois appareils, et il peut également voler en formation.

Petit, mais permettant une authentique expérience de vol, le Pico-Falcon met le rêve à la portée de tous, petits et grands.


La Pico-Box contient l’hélicoptère, la télécommande, le tournevis pour changer les piles. Mesurant 11×10 cm, cette boîte de rangement compacte est facile à transporter.
Piles vendues séparément

●Pour toute information, merci de contacter CCP à l’adresse suivante :
http://www.ccp-jp.com
téléphone au 03 3527 8866 (de 9h30 à 12h et de 13h à 17h sauf samedis, dimanches et jours fériés)