Le roman de Tokyo, en route vers 2020 (1er épisode)

Les jardins seigneuriaux de l’époque d’Edo

Promenade dans des jardins magnifiques

| Daimyo Garden

320ème anniversaire de la création du jardin ! Le Rikugien à travers dessins et photos

Début de l’ère Hoei environ 1704 Image du Rikugien (dessin) Bibliothèque nationale de la Diète
An 38 de l’ère Meiji 1905 Photo de l’île au milieu de l’étang Musée Seikado Bunko
An 27 de l’ère Heisei 2015 Photo de l’île au milieu de l’étang

Un dessin et des photos centrés sur
l’île qui émerge au milieu du lac du Rikugien ont été disposés par ordre chronologique. On peut ainsi observer les variations du paysage au fil des époques. Le dessin provient de
l’ouvrage en trois volumes Images du jardin Rikugien, réalisé par Kano Tsunenobu et ses fils, Chikanobu et Misenobu, et offert au Palais impérial Sento le huitième mois de l’an 2 de
l’ère Hoei (1705). A l’époque, il y avait peu de bosquets sur l’ile, et l’on distinguait bien le couple formé par les montagnes Imoyama et Seyama. Vers la fin de l’époque d’Edo, de nombreux jardins ont disparu. Cependant, le Rikugien a été racheté en l’an 11 de
’ère Meiji (1878) par Iwasaki Yataro, qui en a fait une résidence secondaire. La vieille photo qui vient en deuxième position date de l’année ou Iwasaki Yataro a organisé dans le jardin, pour célébrer la victoire du Japon sur la Russie, un banquet auquel il a convié officiers et soldats triomphants. On peut voir que les bosquets ont bien poussé, et que l’île abrite alors un bois touffu. Enfin, la photo de 2015 montre une île réaménagée conformément au dessin ; le paysage initial, simple et net, a été restauré.