Payer même si personne n’est là pour encaisser ?

[ Dossier spécial ] Ces métiers où la confiance est de mise

Decrease Font Size Increase Font Size Text Size Print This Page
f01

Un étal de légumes frais posé sur le bas-côté d’une route. Le vendeur n’est pas là. Faut-il y voir un manque de vigilance ?
Pourtant, les consommateurs qui prennent ces légumes en payent le prix en insérant l’argent dans la tirelire prévue à cet effet.
Ce mode de vente appelé « senyokori » (utiliser d’abord, prendre les recettes ensuite) a vu le jour il y a environ 3 siècles lorsque des vendeurs ambulants de médicaments de Toyama ont commencé à sillonner le pays pour écouler leurs marchandises.
De la même façon, un mode de vente très prisé actuellement consiste à déposer des gâteaux dans les bureaux de certaines entreprises et à récupérer ensuite les recettes.
Ces petits commerces reposent sur la confiance envers de parfaits inconnus. Et vous, vous y croyez ?

Mise en page / Rédaction JQR

この記事の感想
  • とてもおもしろく役に立った (0)
  • おもしろかった (0)
  • 役に立った (0)
  • つまらなかった (0)